Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bruno et Michel Papet, auteurs du livre "deux frères : flic et truand" qui a inspiré le film "Les liens du sang" de Jacques Maillot seront présents au Ciné Palace de Romorantin le Samedi 23 Février à partir de 16h et à 20h30 au Ciné Lumière de Vierzon pour dédicacer leur livre et animer un ciné débat exceptionnel. (voir leur interview en bas de cette page)

LES LIENS DU SANG
de Jacques Maillot avec Marie Denarnaud, Hélène Foubert, Clotilde Hesme, Guillaume Canet, François Cluzet(...)Genre : Policier - Durée : 01:46:00
Pays : France - Sortie en salle : 06/02/2008
Résumé : Lyon, dans les années 70. François est inspecteur de police. Son frère aîné, Gabriel, vient de purger une peine de prison de 10 ans pour meurtre. Les retrouvailles ne sont pas évidentes, mais chacun y met un peu du sien. Gabriel veut tirer un trait sur son passé et démarrer une autre vie. François lui vient en aide et lui trouve une chambre et un travail dans un hypermarché. Gabriel fait la connaissance de Nathalie, une jeune caissière, dont il tombe amoureux. François éprouve quant à lui des sentiments pour Corinne, la compagne d’un voyou qu’il a fait plonger. François semble sur le bon chemin. Avec un copain, il a pour intention de retaper une guinguette. Mais le projet capote. Par manque d’argent, il finit par accepter le contrat que lui propose un truand.


Entretien avec Michel Papet Retour en haut de page  
Avant de parler du livre et du film, pourriez-vous résumer votre parcours humain?

Notre mère nous ayant abandonnés alors que j’avais trois ans, notre père nous a élevés jusqu’à l’âge de dix-huit ans avec l’aide de notre «tata». Comme il devait aussi s’occuper de sa maman, dans cette difficile période d’après-guerre, nous étions souvent dans la rue. Il était chauffeur du préfet, ce qui lui permettait d’obtenir quelques petites faveurs en nourriture, mais on ne mangeait du pain blanc qu’une fois par mois. Il est ensuite devenu représentant placier en beurre œufs fromages pour une fromagerie de Lyon dont les propriétaires étaient un peu ses amis. Il créait des petites tournées dans les nombreuses laiteries et fromageries qui existaient alors. Jusqu’à l’âge de dix-huit ans, nous avons travaillé avec lui.

> Suite
 
Entretien avec Bruno Papet  Retour en haut de page  
Qu’avez-vous pensé de Jacques Maillot en le rencontrant ?

Michel et moi avons senti que Jacques avait mis le doigt sur l’essentiel. Il ne voulait pas seulement faire un polar mais traiter d’un drame humain. Il n’a pas uniquement saisi les deux frangins et la famille, mais aussi tout le contexte autour. On voyait qu’il était sur ce créneau-là. Lorsqu’il nous a interviewés, il a tiré beaucoup de choses de nos confidences. Il a su nous faire parler. Jacques nous a touchés. Dès le début, en parlant avec lui, on voyait bien qu’il cherchait tout autre chose que de l’action ou du simple fait divers.Le développement du film a été long, nous avons tous beaucoup attendu. Pourtant, je n’ai jamais douté que cela se ferait un jour. Mon métier m’a appris la patience...

> Suite
 
Tag(s) : #Evénements