Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



 

UNE VERITE QUI DERANGE

Un film de Davis Guggenheim, avec Al Gore Titre original : AN INCONVENIENT TRUTH  (1h38)

Jeudi 14 Décembre à 20h30 Ciné Débat avec "Ciné Rencontres" avec de nombreux invités dont Philippe Desbrosses, Président natonale du label AB (agriculture biologique), co-rédacteur du Pacte Ecologique avec Nicolas Hulot - Thierry Vanoosthuyse, responsable qualité environnement à la société APIA - Pierre Ballaire, Directeur du developpement durableau Conseil Général. 

 
Présenté en Sélection Officielle, hors compétition au Festival de Cannes 2006
 
Synopsis
L’humanité est assise sur une bombe à retardement. Les savants du monde entier s’accordent pour dire qu’il nous reste à peine dix ans pour éviter une catastrophe planétaire – un dérèglement majeur du système climatique qui entraînerait des perturbations météorologiques extrêmes, des inondations, de longues périodes de sécheresse, des vagues de chaleur meurtrières.
Cette catastrophe d’une ampleur sans précédent, nous en serions les premiers responsables ; nous seuls pouvons encore l’éviter. Plutôt que de sonner le tocsin de l’apocalypse ou de céder à la délectation morose, Une vérité qui dérange a choisi d’illustrer et relayer l’action et le combat passionné d’un homme, l’ancien Vice-président Al Gore, qui depuis cinq ans sillonne les États-Unis pour persuader ses concitoyens de l’urgente nécessité de réagir à cette crise.
Une vérité qui dérange est un documentaire passionnant qui promet de susciter un large débat, voire d’infléchir notre conception de l’environnement. À travers la présentation de données scientifiques argumentées sur le réchauffement climatique se dévoilent le parcours personnel de l’ancien Vice-président des États-Unis Al Gore et son long combat en vue de réduire l’effet de serre.
Al Gore livre un ensemble d’informations avérées sur le réchauffement de la planète et la montée exponentielle des températures, déjà responsable de dramatiques bouleversements climatiques : fonte des glaces, périodes de sécheresse prolongées, montée du niveau des mers... Parallèlement à un argumentaire solide, présenté de façon attrayante, des séquences plus intimistes nous révèlent le combat passionné de Gore et sa dimension humanitaire.

 

« Al » attaque !

Ecarté de la plus haute fonction des Etats-Unis, Al Gore vise depuis celle de défenseur de la planète et cette fois-ci, ce n’est pas une Cour (même suprême) qui pourra l’en empêcher !
En 2000, alors qu’il panse ses plaies suite à l’élection qui vient de le laisser sur le carreau, donnant la victoire à G.W Bush, il se lance dans une véritable croisade.
Déjà sensible aux questions d’environnement - l’ex-vice président des Etats-Unis avait publié en 1992 un best-seller sur ce thème – il part sur les routes et commence sa 2ème vie de « show man » itinérant. Tel un tribun décomplexé, il est totalement dévoué à la cause de la protection de la planète.
Son « show » est la démonstration de la crise environnementale que nous vivons aujourd’hui.
A travers la présentation de données scientifiques, d’études, d’animations, de séquences de la vie de l’incroyable « Al », nous sont livrées avec beaucoup d’humour et de pédagogie une multitude de données sur le réchauffement climatique et ses conséquences sur notre monde.
C’est la démarche de cet ange déchu de la politique qu’a mis en scène Davis Guggenheim, compagnon de Steven Soderbergh sur Sexe, Mensonge Et Vidéo et réalisateur chevronné de séries et de documentaires multi-primés.


A la liste des dix conseils simples pour réduire nos émissions de CO2 énumérée au générique fin du film, il faut rajouter : acheter un ticket de cinéma pour Une vérité qui dérange !


Lorenzo Benedetti

Tag(s) : #Ciné Rencontres