Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012 - Le nouveau délire du réalisateur Roland Emmerich sur la fin du monde en met plein la vue...

"2012" à l'affiche à Vierzon...

Tous aux abris ! Le calendrier maya s'arrête en décembre 2012 et cette année fatidique donne son titre au nouveau délire de Roland Emmerich: un super-film catastrophe où le réalisateur allemand se régale à tout faire péter. «Il était comme un gamin avec ses soldats et ses maquettes», explique Harald Kloser, co-scénariste du film.

Spectaculaire et bourré d'humour

Emmerich avait déjà exposé son goût pour la destruction massive dans Le jour d'après et Independence Day. Cette fois, c'est encore spectaculaire, mais en plus bourré d'humour. L'allocation télévisée d'un certain gouverneur Schwarzenegger suffit pour susciter l'hilarité. Malin, le réalisateur a compris qu'on ne pouvait plus tenir le public en haleine 2h40 qu'avec des effets spéciaux aussi beaux soient-ils. «Roland savait qu'il était essentiel que le public puisse s'identifier aux personnages», précise Kloser. John Cusack, Danny Glover, Chiwetel Ejiofor et Woody Harrelson apportent une dimension humaine à une suite rythmée de séquences chocs. Leurs rôles de père de famille, de président des Etats-Unis, de savant ou d'animateur fou à lier invitent à poser une question digne du Titanic: qui faudra-t-il sauver du désastre? Ce sujet grave - promesse de discussions animées après la projection - est enveloppé dans un divertissement jubilatoire à l'image d'une attraction foraine bien huilée.


CINEMA - Roland Emmerich, le réalisateur de 2012, se confie...


Croyez-vous vraiment qu'on va tous mourir en 2012?

Sincèrement non. La fin du monde m'embêterait bien car j'ai plusieurs films en projet. Cela étant dit, je suis surpris de voir le nombre de gens qui prennent cette prophétie au sérieux. Internet est bourré de recommandations au cas où les Mayas auraient eu raison. Cela mérite le coup d'oeil car on y trouve de vrais fous.


Etes-vous prêt si cela devait arriver?

Dans un livre baptisé Guide de survie en cas d'apocalypse, j'ai appris avec bonheur que la Thaïlande, où je possède un bateau, devrait faire partie des zones préservées! J'estime donc que je suis paré. Je pourrais même continuer à tourner à bord car ce n'est pas l'apocalypse qui va m'empêcher de poursuivre mes activités.


Et vous feriez un nouveau film catastrophe?

Ah non! Je crois que 2012 m'a permis d'en finir avec le genre. Je ne vois vraiment pas ce que je pourrais faire de plus à moins de m'amuser à saborder mon propre bateau! Plus sérieusement, j'ai envie de changer de style: mon prochain film parlera de Shakespeare et du fait qu'il pourrait ne pas être l'auteur de ses pièces. Il s'agira d'une histoire intimiste pleine d'effets spéciaux, mais si discrets que j'espère que les spectateurs ne les remarqueront pas.

 

Caroline Vié



Tag(s) : #News