Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La danse, le ballet de l opéra de Paris
LA DANSE : le ballet de l'Opéra de Paris


Film documentaire français de Frederick Wiseman. (2008 - 2h39)

Synopsis de La danse, le ballet de l'opéra de Paris
Frederick Wiseman, pionnier du cinéma documentaire a installé sa caméra durant sept semaines au coeur de l'Opéra de Paris.
Des coulisses des ateliers de couture aux représentations publiques et à travers les différentes étapes de la vie d'un danseur pour devenir étoile, LA DANSE montre le travail de tous ceux qui donnent corps au quotidien à des spectacles d'exception.

La critique [evene] par Alice Escoffier
'La Danse'. Rien que ça. Frédéric Wiseman s'attaque à un sujet global. Douze semaines de tournage au coeur du ballet de l'Opéra de Paris, l'une des compagnies les plus réputées au monde, fondent l'intérêt de ce film. Comme dans ses précédents documentaires, Wiseman a fait le choix d'une neutralité qui impose une distance au sujet. Le réalisateur n'hésite pas à plonger dans les répétitions des danseurs, comme autant de corps en mouvement dans la valse lente d'un travail toujours rigoureux. Cà et là, sourires esquissés et soupirs de soulagement viennent donner leur entière humanité à ces artistes dont on oublie le labeur foncier. Sans apposer un commentaire ennuyeux, le métrage trace de longs plans-séquences comme autant de pointes, élevant les êtres sur le piédestal de leur art. Bien des grands noms de la danse, tels Ek, McGregor et Preljocaj, se succèdent devant l'objectif, et même si on peut regretter qu'ils soient présentés incognito, leur vision de l'art chorégraphique apporte une touche érudite qui ravira les amateurs. Pour lui éviter toute claustrophobie, Wiseman prend le temps d'ouvrir sa caméra à Paris et ses toits, proches bien entendu de Garnier et Bastille, et d'offrir une vue synoptique de l'Opéra, avec force détails autour de la directrice de danse, mais aussi des costumiers, du délégué syndical ou des balayeurs. Evitant l'écueil de la tautologie qui plombe parfois les documentaires thématiques, le réalisateur offre une vision juste et intéressante pour le novice d'un art méritant et trop souvent oublié.



Tag(s) : #Ciné Rencontres